FABRICATION À L'ATELIER A NOUER

Publié le : 22/08/2017 16:43:19
Catégories : ACTUALITES




L'ATELIER

Les créations sont fabriquées dans un très joli atelier situé dans l'ancienne capitale de la soie ! Véritable symbole de l'excellence en matière de tissage, Lyon nous a permis de profiter de la présence de nombreux fabricants et d'une offre de tissus riche pour développer notre travail de création.

Nous recherchons les plus beaux tissus, dessinons de nouvelles lignes, et confectionnons de manière artisanale l'ensembles des créations au sein de l'atelier.






FABRICATION FRANCAISE

Toutes les créations sont fabriquées en France.

Sans intermédiaire, directement de l'atelier jusqu’à vous.

Les créations sont imaginées et confectionnées dans un atelier lyonnais.



LES TISSUS

Nous utilisons différents tissus selons les créations, associés à une doublure pour le maintient du tissu. Il s'agit d'un léger voile de coton ou d'un molleton plus ou moins épais pour les cravates.

Nous sélectionnons des cotons Liberty, du lin, mais aussi du crêpe pour un tombé plus fluide, de la soie, du cuir et biens d'autres matières.

Nous travaillons également avec le tissu que les clients nous fournissent.




LA CONCEPTION

1 

Le traçage à la craie du profil de la création, ici de la cravate, sur le tissu à partir de patrons en carton dessinés permet d’assurer une exactitude de découpe.

2 

A partir du tracé dessiné, la découpe du tissu peut s’avérer délicate en fonction de la qualité du matériau et de son épaisseur. Il s’agit donc de respecter scrupuleusement le dessin à la craie afin de respecter le profil du modèle crée.




3

Chacun des éléments ayant été dessiné puis coupé, il faut maintenant les assembler, l’un après l’autre : grand pan, tour de cou et pour finir petit pan.

4

Nous amorçons ici les finitions. La manière dont elles seront réalisées déterminera leur qualité et leur discrétion. Une bonne couture est une couture qui ne se voit pas ou remarque pas du moins.






5

Insertion de la triplure en coton qui va rigidifier la cravate tout en lui assurant son molleton. Il faut bien dimensionner cette pièce afin qu’elle ne génère ni tension, ni surépaisseur. Son dimensionnement est primordial puisqu’il structurera la cravate.





6 

Couture de la cravate à la main (utilisation d’un même fil pour toute la cravate)

7

Finition de la couture avec un point d’arrêt, technique assurant une finition optimale

8 

Repassage de la cravate